Découvrir Ormes

Contenu de la page : Découvrir Ormes

Un peu d’histoire

Le nom de notre commune vient certainement de la dénomination d’une villa gallo-romaine : Ulmus. Longtemps, la vie des Ormois s’est déroulée, comme un peu partout en France, autour de son église qui était située près de la ferme d’Ormes sur la route du Mans.
Les paysans vignerons (près de 200 ha de vignes) s’y retrouvaient le dimanche.
À la fin du XIXe siècle commença le développement de notre village avec l’apparition du bourg Neuf et la construction de la nouvelle église. La mort des vignes, victimes du phylloxéra, entraîna l’exode des ouvriers agricoles vers la grande ville d’Orléans.
Notre petit village est devenu une « ville portes ouvertes sur l’Europe », avec la décision des élus en 1971 de créer un parc industriel avec le concours de la Chambre de commerce et d’industrie du Loiret.
Le choix de ce site était judicieux puisque Ormes se situe à la sortie du péage nord de l’autoroute A 10 (axe nord-sud), à 120 km de la capitale sur l’axe est-ouest entre l’Europe du Centre et l’Atlantique.
Dans le parc industriel, chaque jour 4 500 personnes viennent travailler. Le Centre routier (situé sur la commune voisine de Saran) est un carrefour logistique à l’échelon européen. Le spectaculaire développement de notre parc industriel a contribué à la transformation de notre village en une petite ville (de 1 200 à 3 200 habitants en vingt ans).
Les élus ont mené une politique de développement volontariste qui s’est traduite par une création de logements à un rythme raisonnable autour d’un centre-bourg moderne et convivial, avec bibliothèque, commerces et installations sportives, ainsi que des écoles d’une grande qualité architecturale.
La commune a su faire les efforts nécessaires pour fleurir et embellir son cadre de vie et notre ville est fière de ses « trois fleurs » obtenues à l’échelon national.

Géographie

Ormes est une commune de 1 815 hectares située à l’entrée nord-ouest de l’agglomération orléanaise autour des axes Orléans-Châteaudun et Orléans- Le Mans. Elle compte aujourd’hui environ 3 500 habitants.
Lorsque l’on arrive par le nord ou l’ouest, on traverse les champs de blé, de maïs ou de colza de la plaine de Beauce, alors que si l’on entre par l’est, c’est le passage dans le parc industriel Pôle 45. Le paysage rural compte encore six fermes de plus de 100 ha.

Portfolio